Galerie d'Art de l'Impressioniste 'Theodore Robinson'

English Deutsch Español

Français Português Italiano

+1 (707) 877 4321

+33 (977) 198 888

Livraison gratuite. retours gratuits Tout le temps. Voir les détails.

TheodoreRobinson

 

Theodore Robinson (3 juillet 1852 - 2 avril 1896) était un peintre américain célèbre pour ses paysages impressionnistes. Il fut l'un des premiers artistes américains à adopter l'impressionnisme à la fin des années 1880. Il fréquenta Claude Monet à Giverny. Plusieurs de ses toiles sont considérées comme des chefs d'œuvre de l'impressionnisme américain.
Theodore Robinson est né à Irasburg dans le Vermont, au Nord-Est des États-Unis. Sa famille s'installa dans le Wisconsin et Robinson commença des études d'art à l'Institut d'art de Chicago en 1869 . L'année suivante, il s'installa à Denver, près des montagnes Rocheuses, pour soulager ses crises d'asthme . En 1874, il intégra l'Académie américaine de design et l'Art Students League à New York. En 1876, il partit pour Paris, où il fut l'élève de Carolus-Duran puis de Jean-Léon Gérôme à l'École des beaux-arts. Il peignit ses premières toiles à Paris en 1877, et passa l'été à Grez-sur-Loing. Après plusieurs voyages à Venise et Bologne, il retourna aux États-Unis en 1879, où il resta plusieurs années. Pendant cette période, il adopta le style réaliste et représenta des personnes exécutant des tâches agricoles ou domestiques.
En 1884, Theodore Robinson retourna en France, où il vécut huit années, tout en faisant des séjours en Amérique. Il fréquenta Giverny en Normandie, le centre de l'impressionnisme, autour de la figure de Claude Monet. De tous les artistes américains, il fut le plus proche du maître français, qui lui donnait des conseils. Robinson peignit plusieurs toiles dans un style impressionniste traditionnel, influencé par Claude Monet. Ainsi, Capri, peint en 1890, s'inspire probablement des Falaises à Varengeville, Pourville, et Etretat. À Giverny, Robinson réalisa quelques-unes de ses meilleures toiles : des paysages ruraux, des femmes. La Débâcle (1892) est considérée comme une œuvre de maturité. Il quitta la France en 1892 et obtint une place d'enseignant à la Brooklyn Art School. Il fut en relation avec d'autres peintres impressionnistes américains comme John Henry Twachtman et Julian Alden Weir, et séjourna à la Cos Cob Art Colony dans le Connecticut. C'est là qu'il peignit une série de marines au Riverside Yacht Club. Il passa les classes d'été à Napanoch, près des montagnes Catskill, où il peignit quelques paysages . Il enseigna également à l'Evelyn College de Princeton, puis à la Pennsylvania Academy of the Fine Arts de Philadelphie .
En 1895, il réalisa plusieurs toiles dans le Vermont et écrivit une lettre à Claude Monet en février 1896, annonçant son retour à Giverny. Mais il mourut en avril à New York à l'âge de 43 ans, d'une crise d'asthme aiguë . Aujourd'hui, les toiles de Theodore Robinson sont conservées au Metropolitan Museum of Art de New York, à la Corcoran Gallery of Art de Washington et à l'Institut d'art de Chicago.
Theodore Robinson, Autoportrait (vers 1884-1887), collection Margaret and Raymond Horowitz
Girl at Piano, (c.1887)
Père Trognon and His Daughter at the Bridge, (1891)
The Wedding March, (1892). Il s'agit du Cortège nuptial de Suzanne Hoschedé et de Theodore Butler, à l'occasion de leur mariage en 1892.
Canal Scene, (1893)
Sur les autres projets Wikimedia :

Plus...



Commandez Maintenant